Information détaillée concernant le cours

[ Retour ]
Titre

Imitation ou limitation?

Dates

20 novembre 2020

Organisateur(s)

Mme Camilla Murgia, UNIL, Mme Constance Frei, UNIL

Intervenant(s)

Régine Bonnefoit (Professeure ordinaire d'histoire de l'art, Université de Neuchâtel)

Alain Cernuschi (Maître d'enseignement et de recherche, Ecole de Français langue étrangère, Université de Lausanne)

Yves Fournier (Musicologue et professeur au Conservatoire Cantonal du Valais)

Christophe Imperiali (Professeur ordinaire de français, Université de Neuchâtel)

Description

Cette journée d’étude propose une réflexion autour de l’imitation - libertés, contraintes et limites - dans les arts (Histoire de l’Art), dans la musique (Musicologie) et dans la littérature française sous la forme de conférences (matin) et d’ateliers doctoraux (après-midi).

Plusieurs scénarios se dégagent. A titre d’exemple, l’imitation peut sous-entendre l’acte de copier, d’imiter - dans un contexte de formation artistique et d’apprentissage - et inviter à la reproduction d’un sujet, d’un motif ou d’un thème dans le but de transmettre et/ou de diffuser. L’acte d’imiter génère aussi une mise en perspective des transformations d’un modèle du type variation sur un thème (variations, passacaille, chasse, organum, canon, ricercare, fugue, etc. en Musicologie / adaptation et appropriation d’une référence visuelle, facsimile, parodie, remake, reprise d’un modèle, transfert de motifs, etc. en Histoire de l’Art) ou parfois simplement un emprunt stylistique « à la manière de ». Plus spécifiquement, en musique, l’imitatio invite souvent à une traduction ou illustration d’un modèle extra musical (texte, peinture, image, etc.). Outre ces connotations positives, l’imitation revêt parfois des reflets négatifs : absence de créativité comme synonyme de pauvreté artistique.

Lieu

Lausanne

Information
Places

12

Délai d'inscription 15.09.2020
short-url short URL

short-url URL onepage