Information détaillée concernant le cours

[ Retour ]
Titre

Les compétences transférables de l’image imprimée

Dates

18-19 octobre, 25 octobre 2019

Responsable de l'activité

Philippe Kaenel

Organisateur(s)

Dre Camilla Murgia, UNIL

Intervenant(s)

Paul Coldwell, professeur, Chelsea College of Art & Design, University of the Arts, London

Constance Frei, professeure assistante en musicologie, Université de Lausanne

Charlotte Hodes, professeure, London College of Fashion, University of the Arts, London

Mia Jackson, Dr., Curator of Decorative Arts, Waddesdon Manor, Aylesbury

Description

Cet atelier vise à étudier le caractère “transférable” de l’image imprimée, c’est-à-dire sa capacité à s’adapter aux différents supports qu’elle utilise, tout en se réappropriant à chaque fois le processus technique inhérent au passage de l’idée à l’image. Une attention particulière est ici accordée aux paramètres, aux critères et aux solutions graphiques qui permettent à cette notion de transférabilité de se développer et de se décliner en multiples facettes. Il sera notamment question de discuter la perméabilité des supports matériels et des techniques de production de l’image imprimée, allant par exemple de la gravure à l’image en 3D.

Le projet va se dérouler en deux étapes. Premièrement, un voyage en Angleterre (18-20 octobre 2019) va permettre d’étudier une série d’estampes, de gravures et d’objets pour lesquels l’image imprimée est au centre de ce mécanisme de transfert entre l’idée de l’artiste et sa réalisation concrète. Nous allons visiter des collections telles que le cabinet d’arts graphiques du Courtauld Institute et du Victoria & Albert Museum, ainsi que les collections de Waddesdon Manor à Aylesbury. Le but de ce voyage est de pouvoir analyser une grande diversité d’objets et de pouvoir en même temps tracer un fil rouge entre ces différents supports et les modalités selon lesquelles l’image imprimée s’adapte sans relâche à une multitude d’exigences.

Deuxièmement, une journée d’études sera organisée à l’université de Lausanne (25 octobre 2019) peu après le voyage en Angleterre. Cette journée a pour but de permettre une discussion et un échange entre les doctorants et des chercheurs et artistes qui sont confrontés au quotidien dans leurs projets à cette problématique de la transférabilité et des mécanismes qui permettent à l’imprimé de mettre en question les liens entre l’image et sa production.  


Programme

Les compétences transférables de l'image imprimée
- Voyage
en Angleterre: 18-19-20 Octobre 2019

- Journée d'études
à l'Unil: 25 Octobre 2019


Programme de la journée d'étude:
Université de Lausanne
Anthropole, salle 2055

9:00 Introduction et bienvenue : Camilla Murgia, Université de Lausanne
 
9:15 Paul Coldwell, Chelsea College of Art & Design, University of the Arts, Londres
From analogue to digital and back again
 
10:00 Constance Frei, Université de Lausanne
De l'invisible au visible : imprimer la musique
 
10:45 Pause café
 
11:15 Charlotte Hodes, London College of Fashion, University of the Arts, Londres
Drawn, cut and printed
 
11:45 Mia Jackson, Waddesdon Manor
Michael Eden – Form and Transform
 
12:30 Discussion et fin de la matinée

14:00 Atelier doctoral 1 : Etat de la recherche (Modération : Camilla Murgia)
 
Antoine Gallay, Université de Genève / Université Paris Nanterre
The production of the prints from the Tapestries of the Four Elements and the Four Seasons (1669-1672): Sébastien Le Clerc at the Gobelins

Susanne Bartels, Université de Genève / The British Museum
Transferring knowledge and beauty: epistemic imagery in the printed oeuvre of Jacques de Gheyn II

Maxime Georges Métraux, Sorbonne Université / Galerie Hubert Duchemin
Les compétences transférables de la gravure sur bois aux XVIIe et XVIIIe siècles
 
Anastasia Belyaeva, Université de Genève
The prerequisites for the increased practice of drypoint technique in the second half of the nineteenth century
 
15:45 Pause café
 
16:15 Atelier doctoral 2 : Questions et méthodes (Modération : Camilla Murgia)
 
Angela Benza, Université de Genève
From Pike to Pict : the Cumberland miniature and the arts of the line
 
Federica Vermot, Université de Lausanne
Reproducing sculpture through mechanical engraving in the nineteenth century: the machines of John Bate and Achille Collas
 
Noémi Duperron, Universités de Genève et de Lausanne
Bernard Picart's illustrations of the Iliad on the walls of Adligton Hall (Cheshire): investigations into cultural and political transfers
 
Grégory Rauber, Université de Lausanne
Représenter une réalité abstraite : le cas de « l'échelle musicale »
(fin du Moyen-Âge - XVIIème siècle)
 
Bérangère Poulain, Université de Genève
De l'imprimé à l'objet: la transférabilité du sujet allégorique
 
18:30 Discussion finale et clôture de la journée

Lieu

UNIL, Anthropole, salle 2055 (25.10.2019), Londres (18-20.10.2019 )

Information
Places

12

Délai d'inscription 20.09.2019
short-url short URL

short-url URL onepage