Information détaillée concernant le cours

[ Retour ]
Titre

Représentations de la pauvreté en Europe à l’époque moderne (1500-1850)

Dates

12-13 septembre 2019

Organisateur(s)

Dr Cyril Lécosse, UNIL Mme Angela Benza, UNIGE

Intervenant(s)

Angela Benza, doctorante, UNIGe

Cyril Lécosse, MER, UNIL

Barbara Franzé, chargée des cours, UNIL

Eliana Magnani, chargée de recherche au CNRS, Laboratoire de Médiévistique Occidentale de Paris

Margaret Bell, University of California, Santa Barbara

Géraldine Lavielle, Université de Lyon 3

Alexandra Woolley, Université de Toulouse

Claire Charrier, Université Paris X-Nanterre

Jan Blanc, po, UNIGe

Anne-Louise Mathieu-Goudier, Université de Bordeaux

Claire Sourdin, Paris I Sorbonne

Barbara Stoltz, chercheuse, KHI Florence

Marije Osnabrugge, postdoc FNS, UNIGe

Marion Le Corre-Carrasco, maître de conférence, Université de Lyon 2

Auriane Gtrand, Université de Clermont Ferrand

 

 

Description

 

Depuis les années 1970, l'histoire de la pauvreté à l'époque moderne a suscité un certain nombre de travaux, ceux notamment des historiens Jean-Pierre Gutton, Arlette Farge, Olwen H. Hufton, Jacques Carré et Andrew Cunningham. Plusieurs études ont été publiées qui analysent le phénomène de la mendicité dans les villes, le vagabondage dans les campagnes, les petits métiers, la criminalité, la vie simple des champs, des ateliers et des cuisines, les politiques caritatives sinon répressives menés par l'église et l'état. Ces recherches pluridisciplinaires ont amplement contribué à faire du thème de la pauvreté un objet historique en soi, signalant le lien entre instauration de politiques de lutte contre la misère et nouvelle façon de voir les pauvres dans les sociétés européennes. Si le sujet de la pauvreté est également au cœur de nombreux essais sur l'histoire des religions et de la littérature, l'image des plus démunis a en revanche moins retenu l'attention des historiens de l'art. Des travaux existent néanmoins. Plusieurs études sur l'art anglais et hollandais des XVIIe et XVIIIe siècles font ainsi la part belle au peuple d'en bas et à ses représentations (voir notamment John Barrell, Patricia Fumerton, Tom Nichols, Anne M. Scott…). Les écrits consacrés aux peintres « caravagesques » et aux Bamboccianti ont également attiré l'attention sur le thème de marginalité (voir par exemple F. Cappelletti, A. Lemoine (ed.), Les Bas-fonds du baroque : La Rome du vice et de la misère, 2014). Mais l'image et la place du pauvre dans les arts visuels demeure trop souvent encore dans l'angle mort de la réflexion sur l'histoire des représentations à l'époque moderne.

 

Co-organisé par les départements d'histoire de l'art de l'Université de Lausanne (UNIL) et de Genève (UNIGE), ce colloque international propose de conjuguer les regards des sciences humaines et sociales (histoire de l'art, littérature, histoire des représentations, anthropologie etc.) afin d'approfondir cette problématique de recherche fondée sur l'image. En tirant parti des avancées récentes dans le domaine des études sur la peinture de genre, la peinture d'histoire, le paysage et les arts décoratifs, cette rencontre scientifique a pour objectif d'évaluer l'impact de cette production, d'analyser son iconographie et d'en cerner le sens, d'en préciser les débouchés, les discours et leurs enjeux (comiques, sentimentaux, économiques, religieux, politiques etc.) à la lumière d'éléments contextuels précis. Il s'agira aussi de mettre en lumière la variété des démarches artistiques, des supports employés et la complexité des circulations des œuvres.

 

Pour atteindre ces objectifs, nous proposons d'explorer plusieurs axes listés ci-dessous :

 

  • Image de la pauvreté urbaine et rurale (vagabonds, mendiants …)
  • Images de la migration
  • Représentations de la charité chrétienne, étatique ou royale
  • Mise en scène de la pauvreté et de ses « vertus »
  • Pauvreté, crime et délit dans les arts visuels
  • Les images de la pauvreté comme genre artistique (bambochades, scènes de tavernes, etc.)
  • Portrait du pauvre
  • Pauvreté et petits métiers (métiers ambulants, paysans, …) dans les arts visuels
  • Pauvreté et rire dans les arts visuels
  • Pauvreté et politique (révoltes et révolutions) dans les arts visuels
  • Pauvreté entre art et littérature ou art et théâtre

 

 

Programme

 

Jeudi 12 septembre 2019

9h Accueil et introduction

 

Faire œuvre de charité

 

Modération : Angela Benza (Unige)

9h30 Eliana Magnani, chargée de recherche au CNRS, Laboratoire de Médiévistique Occidentale de Paris,
Le pauvre et ses doubles au Moyen Âge ou la transfiguration de la domination sociale

10h Barbara Franzé, docteure en histoire de l'art, Université de Lausanne
Donner aux pauvres pour gagner le salut. La rhétorique de la charité à l'entrée des églises, à l'âge grégorien (XIe-XIIe s.)

10h30 Pause

11h Margaret Bell, doctorante en histoire de l'art, University of California, Santa Barbara,
On Display: Images of Poverty and Illness at Santa Maria della Scala, and Some Contemporary Considerations

11h30 Géraldine Lavieille, docteure en Histoire, Université Lyon 3
Les représentations de la charité de saint Louis au XVIIe siècle : humilité et gloire du roi de France imitateur du Christ

12h Pause de midi

 

Entre la satire visuelle et l'idéalisation : l'image du pauvre et ses détournements

Modération : Cyril Lécosse (MER en histoire de l'art moderne, UNIL)

13h30 Alexandra Woolley (doctorante, Université de Toulouse)
Entre dévotion et tartufferie : images sarcastiques du geste charitable en France au XVIIe siècle

14h Claire Charrier (docteure en histoire de l'art, Université Paris X-Nanterre
Le portrait du pauvre dans l'œuvre gravée de Rembrandt : entre grotesque et sublime

14h30 Pause

15h Jan Blanc, professeur ordinaire d'histoire de l'art moderne, Université de Genève
Sujet à définir

15h30 Anne-Louise Mathieu-Goudier (doctorante, Université de Bordeaux)
La soupe : les signes de l'intérieur paysan, un modèle de dignité au XVIIe siècle

16h Claire Sourdin (doctorante, Paris I Sorbonne)
« Tout présentait l'image d'une pauvreté riante », représentations de la pauvreté dans l'iconographie de La Bergère des Alpes de Marmontel (1765)

Clôture de la première journée

 

20h Souper

 

Vendredi 13 septembre 2019

La cause sociale

Modération : Christian Michel (professeur ordinaire d'histoire de l'art moderne, Unil)

9h30 Barbara Stoltz (docteure en histoire de l'art, Kunsthistorisches Institut of Florence)
Simplicity, accuracy and focalisation on empathy. Images of poverty in prints from 16th and 17th century

10h Marije Osnabrugge, post-doctorante FNS – UNIGE
Sujet à définir

10h30 Marion Le Corre-Carrasco (Maître de conférence en études hispaniques, Université Lumière Lyon 2)
Dans l'ombre du siècle d'Or espagnol : picaros et peintres

10h30 Pause

11h Cyril Lécosse (MER, Unil), L'iconographie du pauvre sous la Révolution et le Directoire

11h30 Auriane Gotrand (doctorante, Université de Clermont-Ferrand)
Représentations de la pauvreté dans la peinture religieuse du XIXe siècle en France

12h Pause de midi

 

Table ronde doctorale

 

Lieu

Lausanne, UNIL, Anthropole

Information
Places

20

Délai d'inscription 12.09.2019
short-url short URL

short-url URL onepage