Information détaillée concernant le cours

[ Retour ]
Titre

Décors intérieurs et plaisir des sens (1700-1850)

Dates

03-04 décembre 2020

Organisateur(s)

Mme Bérangère Poulain, (Université de Genève)

Noémi Duperron (Université de Genève)

avec la collaboration de:

Maxime-Georges Métraux (Université Paris IV Sorbonne)

Barbara Jouves (Université Paris I Panthéon-Sorbonne)

Marc-André Paulin (Centre de recherche et de restauration des musées de France et Université Lille 3).

Intervenant(s)

Desmond-Bryan Kraege (UNIL)
Aurélien Davrius (École nationale supérieure d'architecture Paris-Malaquais)
Joséphine Grimm (École nationale des chartes)
Christina Contandriopoulos (Université du Québec à Montréal)
Erika Wicky (Université Lumière Lyon 2 / LARHRA)
Johanna Illmmkunnas (Åbo Akademi University)
Oliver Jandot (Univ. Artois)
Carine Desrondiers (Université Rennes 2)
Muriel Barbier (Mobilier national et manufactures nationales)
Stéphane Castellucio (CNRS)
Ulrich Leben (indépendent)
Thibault Wolvesperge (Galerie Wolvesperges Art & Furniture)
Elisabeth Claude (musée national du château de Malmaison)
Frédéric Leblanc (C2RMF)
Daniel Alcouffe (Musée du Louvre)
Jean-Jacques Gautier (Mobilier national)
Carl Magnusson (UNIL)
Christian Michel (UNIL)
Jan Blanc (UNIGE)

Description

Jusqu'à la fin du XVIIe siècle, l'aménagement intérieur cherchait avant tout à montrer la puissance du propriétaire. Mais au XVIIIe siècle, de nombreux traités d'architecture mettent l'accent sur l'importance des sens dans la disposition et la décoration des pièces. Ils soulignent que l' «arrangement» doit créer une impression de plaisir et de bien-être sur ses usagers. Ce souci du corps et des sensations se retrouve alors sous les termes «agrément» et «commodité» qui permettent d'exprimer, avant qu'il n'apparaisse au début du XIXe siècle, l'idée de confort. Nous proposons d'étudier ce concept par le biais de trois grands axes de réflexion. Le premier concerne la place que tient le plaisir des sens dans les textes théoriques et dans leur application. Le deuxième concerne la matérialité et la réhabilitation des décors. Le dernier touche aux normes et aux usages des pièces dites «confortables». Le programme prévoit deux key-lectures chaque matin (Scott, Lebeurre, Leben, Mouquin), suivi par la présentation de quelques cas spécifiques en lien avec les thèses des participants. Les après-midis seront réservés à des exercices pratiques préparés par les spécialistes du domaine muséal et du marché d'art (Wolvesperges, Jacobsen).

 

Programme

JEUDI 3 DECEMBRE, 14H

Lien pour l’inscription - jeudi 3 décembre :
unige.zoom.us/webinar/register/WN_6uqfcGYcTPKviyDc7H_sQA

Introduction

Bérangère Poulain (Université de Genève) et
Barbara Jouves-Hann (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

SESSION 1 : MOBILIER
modérée par Jean-Jacques Gautier (Mobilier national)

14h30 Dessin d'ornemaniste et création du meuble
Thibaut Wolvesperges (Université Paris-Sorbonne)

15h La naissance du bureau et de la commode
au XVIIe siècle
Daniel Alcouffe (Musée du Louvre)

15h30 Le cabinet particulier du roi Louis XIV à Versailles :
secrets autour des transformations d'un bureau
Élisabeth Caude (Château de Versailles) et
Frédéric Leblanc (C2RMF)
* Pause *

16h30 « Une tente sous laquelle on dort » : l'alcôve et
le lit d'alcôve dans la chambre au XVIIIe
Muriel Barbier (Mobilier national)

17h Formes, matérialité et usages du mobilier
Ulrich Leben (Indépendant)
Conclusion
Marc-André Paulin (Université de Lille/C2RMF)

VENDREDI 4 DECEMBRE, 9H

Lien pour l’inscription - vendredi 4 décembre :
unige.zoom.us/webinar/register/WN_oe2wR8RUSAe1DNOS34S9
EQ

Introduction
Noémi Duperron (Université de Genève) et Maxime Georges Métraux
(Université Paris-Sorbonne/Galerie Hubert Duchemin)

SESSION 2 : THEORIE
modérée par Carl Magnusson (Université de Lausanne)

9h30 Fraîcheur, odeurs et procédés narratifs : Le génie de l'architecture
de Le Camus de Mézières à la lumière de la théorie des jardins
Desmond-Bryan Kraege (Université de Lausanne)

10h00 Nouvelles typologies d'habitation au XVIIIe siècle
Aurélien Davrius
(École nationale supérieure d'architecture Paris-Malaquais)
* Pause *

11h00 Construire le boudoir idéal : état de l'influence réciproque de la
littérature sur les traités d'architecture au XVIIIe siècle
Joséphine Grimm (École nationale des Chartes)

11h30 Une spatialité intérieure, Madame de Maisonneuve
et le Dôme des Invalides
Christina Contandriopoulos (Université du Québec à Montréal)

SESSION 3 : TECHNIQUES
modérée par Jan blanc (Université de Genève)

14h30 Thermal comfort, spatial order and objects in country houses,
Sweden c.1740–1800
Johanna Ilmakunnas (Åbo Akademi University)

15h Le feu caché. Introduction du confort thermique et métamorphoses
de l'économie des sens (France, 1700-1850)
Olivier Jandot (Université Artois)
* Pause*

16h30 L'odeur des vernis ou la toxicité du confort au XVIIIe siècle
Erika Wicky (Université Lumière Lyon 2)

17h Les effets magnifiques ou les agréments de la serrurerie dans la
décoration intérieure française de la fin du règne de
Louis XIV à la Monarchie de Juillet
Carine Desrondiers (Université Rennes 2)

Conclusion générale et pistes de réflexion
Christian Michel (Université de Genève)

 

Lieu

en ligne

Plan

Plan

Information

Affiche (PDF)

Programme (PDF)

Places

20

Délai d'inscription 27.11.2020
short-url short URL

short-url URL onepage