Titre

ARCHITECTURE ET SOUFISME DANS LA VILLE DE FES AU 14E SIECLE

Auteur SID AHMED KHELFA
Directeur /trice DR. LEILA EL-WAKIL
Co-directeur(s) /trice(s)
Résumé de la thèse Notre travail essaiera, à travers l’approche de quelques réalisations fassies, de savoir si une influence soufie (agissant sur le plan spéculatif et/ou dans la pratique constructive) a pu s’exercer sur l’expression architecturale de Fès au 14ème siècle, et d’en fixer - dans l'affirmative- les modes opératoires, les règles et la typologie. La tradition soufie, voie ésotérique de l’Islam, a inspiré, les formes d’organisations sociales, par la symbolique de son langage et les idées- archétypes qu’elle a pu faire passer au sein des sociétés islamiques. A cet égard, l’entrée dans une corporation professionnelle, dans bien des villes du Maghreb, implique souvent l’adhésion à un ordre soufi, au moins à titre de tabarruk (s’attirer les bonnes grâces du Maître spirituel). Le travail artistique ou artisanal coïncide généralement avec un cheminement spirituel et contemplatif visant le perfectionnement de la nature humaine. L’artisan-constructeur intervient sur l’espace et la matière en y transférant les idéaux qu’il porte en lui, assimilés théoriquement, de son Maître à travers un canon élaboré et fixé au cours du temps par les Maîtres Fondateurs Inspirés d’un style. A travers une étude comparative entre les réalisations suscitées, rechercher ce qui, appartenant à l’univers soufi, transparaît dans l’architecture musulmane fassie pour tenter de dégager une typologie spécifique à cette tradition et ce, en approchant les objets du point de vue:1. Spatial : Formes, plans, élévations / 2. Ornemental : Décors, couleur, matière, géométrie, etc.
Statut
Délai administratif de soutenance de thèse
URL
LinkedIn
Facebook
Twitter
Xing