Titre

Théories et pratiques de la peinture de fleurs à Paris au XVIIIe siècle

Auteur Céline TRITTEN
Directeur /trice Prof. Jan Blanc
Co-directeur(s) /trice(s) Prof. Christian Michel
Résumé de la thèse Le rôle de la peinture de fleurs dans l’histoire de l’art français des Lumières demeure méconnu et sous- estimé. Les préjugés freinant l’intérêt des chercheurs sont nombreux : cet art, dont les principaux modèles sont néerlandais, serait féminin, marginal et donc placé au bas de la hiérarchie des genres picturaux. Les sources révèlent pourtant qu’à Paris au XVIIIe siècle, le genre floral bénéficie d’une véritable reconnaissance, puisqu’il est considéré non seulement comme un genre autonome, mais comme l’art par excellence du coloris, qui est l’essence de la peinture. Peindre des fleurs représente alors un défi aux enjeux multiples, qui pousse les artistes à renouveler les modes de conception et d’exécution de leurs œuvres, et à participer à l’élaboration d’une nouvelle identité artistique et culturelle, à la fois moderne et singulière. C’est à l’étude de cet art, susceptible de changer notre vision des genres et des pratiques artistiques au temps des Lumières, que ma thèse sera consacrée. Grâce au dépouillement des archives et des collections, je composerai un corpus inédit d’œuvres et de sources dont l’analyse croisée permettra d’éclairer les stratégies artistiques et professionnelles des peintres de fleurs. Il s’agira notamment d’étudier les rapports complexes avec les modèles néerlandais, ainsi que les relations entre le genre floral, le coloris, la botanique et l’optique. Je montrerai en quoi les tentatives des artistes parisiens pour renouveler la tradition du genre floral participent plus largement d’une volonté de réinventer l’« école française » de peinture. En déconstruisant les stéréotypes sur la peinture de fleurs et en examinant les tensions qui la caractérisent, ce projet réhabilitera un art négligé par la recherche et contribuera par ailleurs à repenser les hiérarchies professionnelles et artistiques du XVIIIe siècle. Il s’inscrit ainsi dans une histoire sociale et culturelle de l’art de cette période.
Statut au début
Délai administratif de soutenance de thèse 2023
URL
LinkedIn
Facebook
Twitter
Xing